Tous les secrets du chemisage d’un moule

La méthode la plus classique pour chemiser un moule est d’utiliser le beurre. Lorsqu’on n’a pas de beurre, on peut avoir recours à d’autres éléments. Dans ce dossier, nous allons vous dévoiler tous les secrets du chemisage de moule.

Un chemisage réussi avec de la farine et du beurre

Il arrive souvent que même si on chemise bien le moule avec le beurre, la préparation coince. Pour éviter ceci, utilisez du beurre en pommade et de la farine. Lorsque vous garnissez le moule, commencez par le milieu du contenant et terminez par les parois. Si vous ne voulez pas que le beurre fonde au contact de la préparation, passez-le quelques minutes au réfrigérateur. Avant de verser la préparation, versez un peu de farine. Tournez le moule pour qu’elle couvre bien le beurre. Enlevez le surplus de farine en renversant le moulant et tapotez légèrement.

Chemiser un moule avec des légumes

Si vous préparez des terrines, vous pouvez utiliser des légumes. Ces derniers vont également apporter une touche esthétique à la préparation. Pour ceci, choisissez des légumes de différentes couleurs et tranchez à la mandoline pour avoir de fines lamelles. Il faut passer ces légumes dans de l’eau bouillante pendant une minute environ.
Pour le chemisage, il faut mettre du papier cuisson pour que vos légumes ne s’accrochent pas au moule. Disposez les bandelettes une à une tout en pensant au visuel que vous voulez avoir après la cuisson. Versez la suite la préparation de terrine à la fin.
Pour être vraiment sûr que les légumes ne coincent pas au moule au moment du démoulage, utilisez une bombe de graisse. Pulvérisez le papier sulfurisé de ce produit. Faites également bien attention lors de la découpe du papier de cuisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *